Ôde à mes claquettes…

Achetées en septembre 2007 parce que « tu vas pas te balader en chaussures de ville avec ton pantacourt ! »,
Elles ont vu la Bretagne -leur lieu de « naissance »- et ses plages,
Elles ont mordu la poussière des routes et chemins du Népal,
Elles se sont installées quelques mois en Norvège,
Elles ont bien sûr vécu en France où elles ont roulé leur bosse et perdu quelques bouts de semelle,
Mais, lasses,
Elles sont reparties en Inde tâter le sable du désert du Thar et fouler les rives sacrées du Gange.

Elles m’ont accompagné à l’autre bout de monde,
Elles ont supporté mes pieds, leurs odeurs, le poids d’un corps tout entier pendant 4 années,
Mais les pauvres, fatiguées, ont livré leur dernier « clap, clap » sur les chemins du Paradis Slovaque.
Quoi de plus beau que mourir en étant déjà au paradis ?

Pour mes claquettes bien aimées je voudrais, s’il vous plaît, une minute de silence.

2 commentaires sur “Ôde à mes claquettes…”

Salut! Vivant à edinburgh et recherchant des infos concernant la ville je suis tombée sur ton blog par hasard.
Un ptit commentaire parce que j’aime la sensibilité de ton écriture et les quelques clichés que j’ai pu voir transmettent un je ne sais quoi ;)

Bonjour Hélène,

Désolé pour le délai, c’était parti en spam…

Je ne sais pas si tu as pu trouver les infos que tu cherchais ?

En tout cas, merci pour ce message !

Laisser une réponse